Conseils Permis

Conseils Permis

Récupération de points : comment ça fonctionne ?

La récupération de points, comment ça fonctionne ? En France, le permis de conduire totalise un capital de 12 points. Suite à des infractions au code de la route, vous pouvez perdre des points sur votre permis de conduire en fonction de la gravité de votre infraction. Par chance, il est possible de récupérer vos points perdus grâce à des stages de récupération de points. Alors, comment récupérer ces points très précieux ?

  • Récupérer ses points : le stage de sensibilisation
  • Stage de récupération de point : ce qu’il faut savoir
  • Le conseil d’expert d’8 Miles

Récupération de point : le stage

Les stages de récupération de points, également appelés stage de sensibilisation, se déroulent en deux jours de formation sans examen final. Il est possible de les réaliser à la suite d’une infraction au code de la route, et donc à une perte de points.

La récupération de point
Comment se déroule les stages de récupération de points ?
Les stages de récupération points se déroulent en 2 jours de formation en présence d’un formateur et de plusieurs stagiaires. Au cours du stage, plusieurs thèmes sont abordés comme la vitesse et l’alcool. L’objectif est de faire prendre conscience aux automobilistes des dangers et des risques qu’ils ont pris sur la route. Les stages de récupération de points ne font pas l’objet d’un examen, mais seulement d’une sensibilisation.

Quand les points sont-ils retirés du permis de conduire ?
Les points sont retirés du permis de conduire au paiement de l’amende. Tout d’abord l’infraction est constatée par les forces de l’ordre, vous recevez à votre domicile l’avis de contravention puis au paiement de votre amende au Trésor Publique, la perte de vos points est enregistrée.
Quand les points sont-ils crédités sur votre permis de conduire ?
Les points sont crédités sur le permis de conduire au lendemain du stage de récupération de points. A la fin de votre formation, vous recevez une attestation de fin formation qui officialise votre participation au stage de récupération de points et vos points gagnés sont automatiquement crédités sur votre permis de conduire.
Quelles sont les conditions pour réaliser un stage de récupération de point ?
Il existe deux conditions essentielles pour réaliser un stage de récupération de points. Premièrement, vous ne pouvez réaliser qu’un stage de récupération de point par an. Il faut donc un an révolu entre 2 participations. Deuxièmement, le stage n’est pas autorisé si votre permis de conduire n’est plus valide.
Le stage de récupération de point est-il possible durant la période probatoire ?
Lorsque vous êtes en période probatoire, vous pouvez effectuer un stage volontaire en cas de perte de points. Cependant, lorsque vous perdez 3 points ou plus en une seule infraction, le stage est obligatoire sous les 4 mois après le reçu de la lettre 48N. Cette lettre est envoyée aux jeunes conducteurs qui ont commis une infraction qui a entraîné une perte de plus de 3 points. Elle les convient à un stage obligatoire de sensibilisation de la sécurité routière. Ce stage permettra aux jeunes conducteur de récupérer 4 points et de se faire rembourser le prix de l’amende.
Quel est le coût d’un stage de récupération de points ?
Le tarif d’un stage de récupération de point varie en fonction du centre âgée, du département du lieu de formation ainsi que de la période. Il coûte généralement entre 115 et 255€. 8 Miles vous propose un stage de récupération de point à partir de 115€.
Peu importe le prix du stage, la formation dispensée et la récupération de point restent la même.

Récupération de points : la récupération automatique

En cas d’infraction, vous pouvez également récupérer vos points sur votre permis de conduire sans passer par un stage de récupération de points. Il existe un délai automatique de récupération de points.

Les délais de récupération
Le stage de récupération de point est-il obligatoire ?
Le stage de récupération de point peut être obligatoire pour un jeune conducteur en période probatoire. Mise à part ce cas, il est basé sur le volontariat. Vous pouvez faire le choix d’attendre pour récupérer vos points.
Quelles sont les conditions pour récupérer automatiquement ses points ?
La condition principale pour récupérer les points perdus sur son permis de conduire est de ne commettre aucune autre infraction dans un délai imposé par la nature de votre infraction initiale. Concrètement, plus vous commettez une infraction grave, plus vous devez rester longtemps sans commettre à nouveau d’infractions pour récupérer vos points.
Quels sont les délais de récupération automatique de points ?
Lorsqu’il s’agit d’une petite infraction qui vous a fait perdre un seul point, celui-ci est récupéré 6 mois après.
Lorsqu’il s’agit d’une infraction en classe 1, 2 ou 3, la totalité de vos points est récupérée après 2 ans sans infraction.
Cependant, si vous commettez une infraction de classe 4, 5 ou un délit, vous récupérez la totalité de vos points après 3 ans sans infraction.
À quel moment n’est-il plus possible de récupérer ses points ?
Lorsque vous recevez la lettre 48IS. Vous la recevez en lettre recommandée. Cette lettre récapitule toutes les pertes de point et oblige à rendre le permis sous 10 jours. Dans ce cas, votre permis devient invalide. Vous recevez cette lettre 2 à 4 mois après le paiement de la dernière amende. Vous ne pouvez plus effectuer de stage de récupération de points.

Le conseil d’expert d’8 Miles

Le stage de récupération de point est une sorte de seconde chance pour sauver son précieux permis de conduire. Nous vous conseillons d’effectuer un stage de récupération points lorsqu’il ne vous reste plus que 6 points sur votre permis de conduire. Le plus important reste tout de même de respecter le code de la route néanmoins, vous pouvez consulter votre solde de point à tout moment via le site internet : www.telepoints.info.